21 février, 2010

Allah dans la religion islamique -première partie

Classé dans : Allah (Dieu ) — berbererif @ 15:16

Allah dans la religion islamique (1)

Le soleil est appelé à disparaître. Les fleurs sont appelées à se faner. Le printemps aboutit à l’automne. La santé laisse la place à la maladie.  La vie aboutit à la mort. Les empires atteignent leur apogée avant de décliner. Les continents sont submergés par les océans. Les étoiles explosent dans l’espace céleste puis disparaîssent. Certes, le monde des apparences qui nous entoure, est un monde d’illusions et de tromperie qui change de couleur comme les mensonges et qui va vers la disparition et le néant. 

Il ressemble à des dessiens tracès sur l’eau ou gravés sur le sable et que les vents dispersent .

 

Or, Allah n’est pas de ce monde…Il est au-dessus de lui et le transcende. Allah ne peut être atteint par la maladie, la vieillesse ou la mort, de même qu’on ne peut le considérer  comme une chimère trompeuse à l’instar des autres choses… Bien plus, Il est au-dessus de tout cela. Le monde est une illusion alors qu’Allah est la vérité ! Le monde est éphémère alors qu’Allah est éternel ! Le monde est soumis au changement alors qu’Allah est immuable ! Le monde est prisonnier des limites du temps et de l’espace alors qu’Allah est au-dessus du temps et de l’espace ; Il ne peut être situé dans un lieu, car Il n’a ni volume ni caractéristique spaciales , on ne peut dire qu’Il est au-dessus, au-dessous, à droite, à gauche, dedans ou dehors ! C’est pour cela qu’Il ne peut habiter  aucun corps, ne peut être localisé dans un lieu et ne s’incarne en aucune forme ou image. De par Sa transcendance du temps, Il n’a ni âge, ni début ni fin, ni passé, ni présent et ni avenir. Il est une présence absolue, un temps continu et une permanence éternelle, omniprésente dans l’invisible et le visible, d’une façon pérenne. Il ne sied pas qu’on dit de Lui qu’Il croît ou qu’il se développe, qu’Il grandit ou qu’Il grossit, qu’Il prenne des proportions ou qu’Il se perfectionne, car Il est l’éternel Parfait ! En outre, dans la mesure où Il trancsende le temps et l’espace, Il n’est pas soumis au mouvements et aux déplacements, mais Il est d’une immobilité absolue, éternelle, tandit qu’autour de Lui tout se meut. C’est là le sens de << l’immuabilité>>, c’est-à-dire Celui qui est immuable avec une fermeté absolue. C’est pour cela qu’Il est l’asile et la sécurité contre les vicissitudes des événements. Les âmes y jettent leurs encres à l’exemple des bateaux qui se fixent en y jetant leurs encres dans les fonds fermes et en y tirant leur fixité… Il est donc le Ferme dont toute chose a besoin. Nous sommes soumis au temps et à l’espace, tandit qu’Allah, Lui, soumet le temps et l’espace. Il n’a ni commencement ni fin ni limites.  Il est le <>, le summum de la finesse ; Il n’a pas de corps, de matière, de poids ou d’épaisseur susceptible de l’entraver, et c’est là le sens de <>, c’est-à-dire l’occultation totale. De ce fait, Il est omniprésent d’une omniprésence occulte et invisible en toute chose , les regards ne peuvent l’atteindre , alors que Lui Il atteind les regards. Il est avec nous partout ou nous nous trouvons et proche de nous, tellement proche que nous ne pouvons Le voir, de même que personne parmi nous ne peut voir le noir de ses yeux. Il est plus proche de nous que notre veine jugulaire, que le sang dans nos corps. Il est << Unique>>. C’est Lui qui te donne des avantages et c’est Lui qui te nuit ! C’est Lui qui met le poison dans le scorpion  et c’est Lui qui met le parfum dans la fleur ! C’est Lui le même agent <>, qui fait toutes ces choses. C’est <> et c’est lui <>. Certes, l’Un est différent de l’Unique dans le sens. L’Unique signifie l’unicité de l’agent en dépit de la pluralité des actes et de leur diversité… L’agent reste toujours le même et l’unicité est la caractéristique de cet Unique. Il est Un, c’est-à-dire qu’Il est invisible, qu’Il ne peut être fractionné, qu’Il est impossible qu’il n’y  ait de Lui qu’un peu ; qu’une partie, qu’Il est un contraire ou un vis-à-vis, de même qu’il est impossible qu’Il soit soumis à la pluralité, à la diminution ou à la croissance. En outre, Il ne se dissout pas, ne se compose pas, ne se décompose pas, ne s’unit pas, ne s’allie pas et ne se sépare pas. Il est Un dans Son essence en ce sens qu’Il ne se divise pas, ne se contredit pas soi-même et n’entre pas en conflit avec Lui-même ; bien plus, les contraires se rencontrent en Lui ( le Tout-puissant, le Tout Miséricordieux ; Celui qui honore et Celui qui avilit ; Celui qui accorde les avantages et Celui qui porte préjudice) et ce dans une unité absolue dénuée de toute contradiction et de tout paradoxe. De là découlent Ses noms la << Paix >> et << l’Immuable >> d’une immuabilité absolue qui ne connaît  aucune perturbation, en dépit du fait qu’Il renferme des antinomies et qui ne contient aucun conflit intérieur, en dépit du fait qu’Il contient  des choses contraires… Il est la <>. Il est aussi le <>, c’est-à-dire vivant par Lui-même, sans avoir besoin d’un créateur pour Lui donner la vie… Il est le Vivant dans la vie est absolue et de dépend de personne, contrairement à notre vie imparfaite, nous les humainsn qui dépend de Son assistance.  Il est aussi Celui qui subsiste par Lui-même, qui fait subsister toute chose vivante et qui donne la vie au néant. En effet, toute chose subsiste grâce à Allah. Les étoiles, dans leurs galaxies, sont régies par les lois d’Allah et subsistent grâce à Lui ; les arbres ne s’élèvent que grâce à Lui et grâce à Son assistance qui se manifeste à travèrs la lumière, le soleil, l’eau et la terre. Nous aussi, nous subsistons chaque jour, grâce à Lui et à l’assistance qu’Il nous apporte. C’est par Lui que nous voyons et que nous entendons, grâce aux dons qu’Il a semés en nous… L’univers entier tire sa subsitance d’Allah… Il est Celui qui donne la subsistance à toute chose. C’est Lui aussi qui nous fera ressuciter le Jour de la résurrection. Il vielle, par Son assistance, sur toute chose en ce bas monde, de l’atome jusqu’au globe céleste ! Il est << Celui qui subsiste par Lui-même>>. Il est également << l’Audient >> dont l’ouïe est parfaite et absolue, sans oreille ni instrument. Il est l’Audient en Soi ! Il est de même le << Clairvoyant >> sans l’apport de la vue, de yeux ou des nerfs optiques. Il est le Locuteur sans l’utilisation de lettres ni de mots, sans langue ni lèvres. Il est l’Audient en Soi qui nous dicte des sens que nous entendons dans n’importe quelle langue Il désire. Il est le Premier avant le temps et avant la création de l’univers, lorsqu’Il existait sans rien avec Lui. Il est le Dernier après la consommation du temps et la fin de l’univers, et lorsque toute chose reviendra à Lui. Il est le << Subsistant >> après la fin de toute chose. Il n’y a rien avant Lui et rien après Lui. Il est << l’Apparent >> de par Ses actes et le << Caché >> de par Son essence. Il est << le Vengeur >> pour nous et non pour Soi. Il est aussi << le Tout-Puissant >> sur les oppresseurs, << le Mépriseur >> des méprisants, << l’Orgueilleux >> à l’encontre des orgueilleux et le << Rusé >> vis-à-vis des rusés. Celui qui possède de tels attributs est digne d’orgueil et de majesté ! L’orgueil ne sied qu’à Lui ! Il possède l’orgueil dans les cieux et sur terre. Allah a dit dans Hadith Qudsî : << L’orgueil est Mon manteau et la Majesté Mon voile ; celui qui me les disputes je le briserai ! >>  Il est en effet le vrai << Majestueux >> dans la mesure où toutes les conditions de la majesté trouvent en Lui leur perfection. Malgré cela, Il se fait toujours aimer des Ses bien-aimés en leur prodiguant Son amour, Sa générosité, Ses bienfaits et Sa douceur. Il est << le Doux Bienfaiteur >>. 

 A suivre bientôt la deuxième-partie .    

 

Laisser un commentaire

grenouilledebenitier |
traditionprimordiale |
minhadj alghouraba (cheikh ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Partageons Christ
| dawwud
| EGLISE DE DIEU Agapè Intern...